Frais de port offerts

Frais de port offerts dès 40 euros de commande

 
Promotions
 
 
Panier
Aucun article
 

SAUGE BLANCHE SMUDGE - SAUGE AMERINDIENNE - les encens

SAUGE BLANCHE SMUDGE - SAUGE AMERINDIENNE - les encens
Cliquer pour agrandir
Prix : 3,50
Disponibilité : En Stock
Modèle : SAUGE BLANCHE SMUDGE;
Évaluation : 5 sur 5 Étoiles !

Quantité : Ajouter au panier

 

SAUGE BLANCHE


Vendu à l'unité/env 8 cm

Poids env 15grs à 20 grs

Par souci de clarté,toutes les informations sont données ici concernant la taille et le poids des smudges.!

8 cm représente une petite taille!

Merci de vérifier à quoi cette taille correspond dans votre représentation...

Nous préférons un client satisfait!

Malgrè cette taille, un seul smudge vous permettra de nombreuses utilisations.

  Ces smudges sont faits artisanalement en Californie...Leur forme peut varier légèrement par rapport à la photo

 

Toutes les nations autochtones d’Amérique du Nord font brûler des encens tel que la sauge, le cèdre, le foin d'odeur et le genévrier pour purifier l’ambiance dans un lieu, autour d’un objet, ou l’énergie d’une personne.

La fumigation est utilisée :
- avant une cérémonie;
- avant de méditer;
- au début d’une réunion importante ou d’une rencontre à caractère spirituel;
- avant d’offrir de l’aide ou une guérison;
- pour purifier une nouvelle maison ou appartement avant d’y aménager;
- pour purifier un lieu ou circule le publique par exemple un magasin ou un bureau;
- dans la maison après des événements pénibles comme un vol ou une maladie;
- dans des lieux ou se sont déroulés des événements comportant de la violence et/ou de la colère;
- dans les pièces ou l’on effectue des thérapies et ceci parfois avant et après chaque client; etc.
 


Pour purifier avec les encens, placez vos herbes au centre du brûleur. Allumer avec une allumette en bois, afin de bien embraser le mélange. Si nécessaire, activer la combustion des herbes en éventant avec une plume ou un éventail, ou en l'éventant à la main. Vous pouvez rajouter de la poudre de cèdre au mélange initial lorsqu'il est presque consumé, pour prolonger la durée de la combustion. Ensuite, déplacer le bruleur pour répandre la fumée autour de soi, des pieds à la tête, et aussi tout autour dans le dos et sur les côtés.

Il est traditionnel d’offrir la fumée aux quatre directions, commençant au Nord ou à l’Est et de prononcer une prière tout en tenant la coquille. Les enseignements spirituels amérindiens disent que la fumée des herbes sacrées amène notre prière dans le monde spirituel (comme nous voyons tranquillement la fumée se dissiper dans l’air, il est dit qu’elle se rend directement dans l’univers de la forme idéal, ce monde spirituel ou « Ungawi » en langue cherokee, ce monde ou réside les Esprits de tous les êtres). Ainsi, en plus d’être une offrande pour laquelle les Esprits sont reconnaissants, la fumée des herbes sacrées porte notre prière au Principe Créateur, le Grand Esprit ou Grand Mystère, l’Être qui a tant de noms dans autant de langues, mais qui est au-delà de notre compréhension humaine. La fumigation étant une activité spirituelle, les cendres qui restent dans la coquille sont sacrées. Nous en disposons de manière respectueuse dans un lieu naturel.

Pour purifier une maison, nous ouvrons une porte et une fenêtre dans toutes les pièces et partons d’un côté de la porte pour suivre le mur, en étant attentifs à envoyer de la fumée dans tous les coins, les armoires et les garde-robes. Éventuellement, nous arriverons de l’autre côté de la porte et notre maison aura été entièrement purifiée.

Pour purifier une autre personne, demandez à cette personne de se tenir debout devant vous et amenez la coquille des pieds à la tête; faites tour à tour le côté frontal et puis dorsal.

Une aînée de la nation Apache a voulu vérifier cette technique de purification en laboratoire. Avec l’aide des scientistes, elle a découvert que la fumée de ces herbes avait le potentiel de saisir l'ion positif, une charge électrique dans la molécule d'air, et de l'emporter à l'extérieur. C'est pourquoi il ne faut pas oublier d'ouvrir une fenêtre quand on fait brûler ces herbes. S'il n'y a pas d'ouverture, vous ne pourrez pas vraiment chasser les éléments nocifs.

Les ions positifs en forte concentration sont nocifs pour la santé. On les retrouve en grande quantité dans l’air des lieux fortement pollués ou renfermés depuis longtemps et sans aucune aération. En revanche, l'ion négatif est bénéfique à la santé. Après un orage électrique, ils sont abondants, car les éclairs libèrent des milliards d'ions négatifs dans l'air. C'est pourquoi l'air est si vivifiant après un orage. Aussi, ils sont présents en grande quantité dans les forêts de conifères, sur les montagnes formées de granit et près de la mer. On trouve sur le marché, aujourd'hui, des purificateurs d'air qui génèrent des ions négatifs qui ont la possibilité de diminuer la pollution; les ions négatifs annulent les ions positifs qui maintiennent la pollution en suspension dans l'air, et cette pollution se dépose alors sur le sol ou les surfaces environnantes. Ainsi on peut voir après quelques mois d’utilisation, lorsqu’on déplace ces machines, leur silhouette, les saletés ayant laissé des traces sur le mur autour du purificateur.

L'encens amérindien emporte les ions positifs et laisse la place aux ions négatifs. Les énergies de nature lourdes, néfastes, maléfiques ou nocives ont besoin d'un véhicule pour se transporter, et ce véhicule est l'ion positif que l'on retrouve dans la molécule d'air. Il en résulte donc qu'il est bénéfique pour notre environnement de faire brûler l'encens amérindien s'il y a une fenêtre ou une autre ouverture vers l'extérieur. 

On retrouve ce même procédé dans l’histoire européenne, à l’époque des grandes épidémies. Lorsqu’un village était atteint par l’une de ces maladies contagieuses on recommandait aux gens de fermer toutes les ouvertures des demeures, de faire brûler de la sauge afin de fumiger tout l’intérieur des maisons. La sauge à cette particularité de dégager lorsqu’elle brûle une fumée très dense et très collante qui, lorsqu’elle est chaude, s’élève au plafond et, lorsqu’elle refroidit, redescend vers le plancher. Sa nature collante (agglutinante) fait qu’elle capte au passage tous les miasmes, bactéries et autres parasites infectieux. Il ne restait plus alors qu’à laver le plancher à grandes eaux afin de se débarrasser de ces sources d’infections.

 

    

 

 

encens amerindien

Écrire un avis
Votre nom :


Votre avis : N.B. : Le HTML n'est pas pris en charge !

Évaluation : Mauvais            Bon

Saisir le code ci-dessous :

Il n'y a aucune image supplémentaire pour ce produit.